Quelles assurances sont obligatoires pour un propriétaire ?

Souscrire à une assurance permet à un propriétaire de couvrir ses arrières pour tous les dommages concernant son bien. Il est normal d’être confus face aux nombreuses offres proposées par les compagnies d’assurance. On vous présente toutes les assurances obligatoires lors de l’achat d’un bien immobilier.

L’assurance propriétaire non-occupant

L’assurance Propriétaire non-occupant (PNO) protège un logement en cas de sinistre en tous genres, que le local soit occupé ou vacant. Le propriétaire du logement assuré ne supporte aucune charge additionnelle suite au sinistre. L’assurance PNO est d’autant plus recommandée lorsque vous proposez votre propriété à la location. Puisqu’il est impossible pour vous de forcer votre locataire à souscrire à des assurances additionnelles, votre assurance PNO vient couvrir votre propriété et son contenu des sinistres potentiels.

Imaginez par exemple que votre logement subissait un effondrement suite à un défaut de construction. L’assurance PNO couvrirait les réparations et les potentiels dégâts occasionnés. Votre contrat d’assurance peut également couvrir les soins de toutes personnes impliquées malencontreusement dans l’accident.

Cette assurance, bien qu’importante et extrêmement recommandable n’est toutefois pas obligatoire dans une situation normale. Cependant, la situation est toute autre pour les propriétaires de biens en copropriété. En effet, avec l’arrivée de la loi Alur, tout propriétaire d’un logement en copropriété a l’obligation de souscrire à une assurance PNO afin de se protéger des divers risques. Votre assureur vous offre également sa protection lorsque le sinistre a eu lieu dans les parties de l’immeuble gérées en copropriété. L’assurance s’étend également aux dommages causés par un voisin ou dans les cas où l’assurance de votre locataire ne peut couvrir lesdits dommages.

L’assurance habitation

L’assurance habitation représente une base en ce qui concerne les couvertures de logements. Les compagnies d’assurance proposent plusieurs contrats multirisques habitations qui englobent l’intégralité des situations auxquelles vous pourriez être confronté. Ils supportent votre responsabilité civile et vous indemnisent en cas de dégâts. En dehors des garanties basiques de votre contrat d’assurance (incendies, dégâts des eaux, catastrophes naturelles, catastrophes technologiques), vous pouvez également souscrire à des forfaits additionnels. Ainsi, vous pouvez par exemple rajouter à votre assurance habitation basique une couverture en cas de vol.

Pour un logement en copropriété, l’assurance souscrite par le syndic couvre généralement l’ensemble de la copropriété, qu’il s’agisse des parties communes ou des parties privatives. Elle inclut également la responsabilité des copropriétaires. Il peut toutefois arriver que cette assurance se limite aux parties communes du logement. Chaque copropriétaire a alors la responsabilité de son espace privé et doit l’assurer.

En dépit de ses incontournables avantages et de sa nécessité, l’assurance habitation ne s’impose pas au propriétaire. Vous devez par contre l’exiger de votre locataire et vous assurer du renouvellement de son contrat d’assurance. Si le locataire persiste à ne pas renouveler son contrat d’assurance, vous avez la possibilité de le faire en son nom et lui facturer le contrat d’assurance en complément de son loyer. Dans le cas contraire, il est possible pour vous d’annuler son contrat sur les bases des clauses contenues dans celui-ci.

L’assurance Garantie Loyers Impayés

L’assurance Garantie Loyers Impayés est une excellente option pour un propriétaire qui met son logement en location. Bien que non obligatoire, elle est tout aussi indispensable que les précédentes. En effet, le paiement du loyer a toujours été sujet de friction entre propriétaires et locataires. Grâce à la GLI, vous pouvez obtenir une prise en charge de la part de votre assureur s’il arrivait que le locataire cesse de payer son loyer. Toutefois, vous ne pouvez souscrire à cette assurance si vous aviez déjà exigé de votre locataire qu’il vous présente un garant.