Les avantages d’une location meublée

Mettre un bien en location permet de générer un revenu passif tout en valorisant son patrimoine. Pour cela, deux solutions s’offrent à vous. La location vide est l’approche traditionnelle. Elle possède l’avantage d’être simple et plus abordable. La location meublée quant à elle commence à attirer de plus en plus de propriétaires. Elle permet en effet d’accéder à une meilleure fiscalité, une rentabilité plus élevée et un marché en pleine croissance. Pour comprendre tous les avantages liés à la location meublée, nous vous proposons un petit tour d’horizon.

La location meublée, une tendance en forte hausse

Le meublé gagne chaque année du terrain sur la location vide. Cette tendance se retrouve surtout dans les grandes villes avec une forte population étudiante. Celle-ci constitue en effet la principale cible de ce marché. Pour un étudiant, un appartement meublé est une véritable aubaine. Il n’a plus besoin d’investir dans l’aménagement, il peut immédiatement emménager et profiter d’un confort optimal.

L’attrait pour les meublés est tel que ce type de bien affiche un délai moyen de location particulièrement rapide. À Paris, il s’élève à seulement 19 jours. Le meublé attire également les jeunes actifs. Il leur permet de se concentrer sur leur carrière et surtout il leur offre la possibilité de changer d’adresse sans se ruiner dans le déménagement.

Une meilleure fiscalité

Le meublé a longtemps été mis de côté à cause de la fiscalité avantageuse proposée par la location vide. La législation a toutefois évolué et le statut de loueur en meublé non professionnel permet désormais de profiter de divers avantages fiscaux. Pour y accéder, il faut que les recettes locatives ne représentent que 50 % au maximum des revenus de votre foyer fiscal ou soient inférieurs à 23 000 euros par an.

Le statut LMNP vous permet de choisir entre deux régimes fiscaux. Le premier dit micro-BIC vous offre la possibilité de profiter d’une réduction fiscale forfaitaire de 50 % sur votre loyer. À noter toutefois qu’il est possible d’aller jusqu’à 71 %. Pour cela, vous devez louer en tourisme classé ou chambre d’hôte. Le second quant à lui correspond au régime réel d’imposition. Plus avantageux, il vous permet de déduire les charges d’entretien et une partie de la valeur de votre bien. Nous vous conseillons de visiter le site de cette agence si vous recherchez une location immobilière dans le Gard.

Une mise à disposition plus simple

Contrairement aux idées reçues, mettre en location un meublé est beaucoup plus simple. La durée du bail de location est en effet plus courte. Elle s’élève à 1 an pour le meublé contre 3 en location nue. Cela explique en partie la popularité de ce type de bien auprès des étudiants et des jeunes travailleurs. En raison de leur statut, ils ne peuvent pas s’engager sur des durées prolongées. De plus, ils ne sont souvent que de passage dans une ville.

Le meublé leur offre une alternative intéressante et plus libre. À noter que la durée du bail de location peut être écourtée à 9 mois pour un bail étudiant. Pour les propriétaires, cela leur permet de changer plus facilement de locataires ou de réviser plus régulièrement leur loyer. Cette durée plus courte vous offre aussi la possibilité d’effectuer des travaux de rénovation ou d’amélioration entre deux locations.

Une rentabilité plus élevée

L’une des contraintes de la location meublée réside dans l’entretien des équipements. En tant que propriétaire, vous êtes en effet tenu d’assurer un confort décent à vos locataires. Concrètement, vous devez réparer, entretenir ou remplacer les équipements défaillants ou non-conformes aux exigences de la législation française.

En contrepartie, cependant, vous avez la possibilité d’appliquer un loyer plus élevé par rapport au vide. La majoration varie entre 10 et 30 %. Selon les statistiques, un meublé se loue en moyenne 751 euros par mois en France. Investir dans la location meublée vous garantit donc une meilleure rentabilité grâce à des loyers plus élevés.

Ils augmentent d’ailleurs chaque année grâce à la hausse de la demande. En 2020, ils ont bondi de 3 % en moyenne.