Comment demander une baisse de loyer ?

Dans la grande majorité des villes françaises, les loyers commencent à baisser, notamment dans le cadre du changement de locataire. En effet, les propriétaires peinent à retrouver un autre locataire leur imposant ainsi la réduction du loyer afin de pouvoir louer à nouveau le logement.

Ainsi, si vous commencez à vivre dans le rouge à chaque fin du mois, il est peut-être temps de renégocier votre contrat de bail, notamment le montant de votre loyer avec votre propriétaire bailleur. Voici quelques conseils qui pourront vous aider dans ce processus.

Baisser son loyer en fonction du marché immobilier

Il est toujours utile d’être informé des loyers actuels afin d’évaluer le vôtre. Pour cela, n’hésitez pas à vous renseigner sur les biens équivalents afin de bien comparer les offres. Différentes options s’offrent à vous dans ce cas. Vous pouvez dans un premier temps analyser les annonces immobilières disponibles en faisant attention à examiner les prix demandés pour une certaine catégorie de logement. Soyez attentif, car certains loyers mentionnés dans les annonces peuvent être supérieurs aux prix pratiqués réellement dans votre ville. Cela en va de même pour les prix de vente. C’est justement le cas pour les annonces qui restent pendant trop longtemps en ligne.

Puisque vous aurez besoin de solides arguments pour revoir à la baisse votre loyer, soyez libre de demander à vos voisins et à vos collègues le prix qu’ils payent pour le mètre carré du logement. C’est un moyen de connaître réellement les loyers pratiqués dans votre ville afin de les comparer avec le vôtre. Il est également possible de consulter les statistiques moyennes appliquées dans votre ville. En effet, il se peut que le prix moyen du mètre carré d’un logement puisse varier en fonction de la taille du logement.

Aussi, dans certaines villes, les offres sont nettement supérieures aux demandes. Changer d’adresse peut être intéressant pour vous afin d’avoir une certaine marge sur vos revenus.

Baisser son loyer en fonction de l’indice d’augmentation de loyer

Pour le propriétaire, l’indice d’augmentation de loyer n’est pas forcément une obligation. Un sondage réalisé sur ce sujet a même permis de constater que la grande majorité de bailleurs n’augmente pas systématiquement le loyer en cours de bail. N’empêche que certains propriétaires appliquent la hausse maximale de loyer autorisée, conformément à la limite fixée par l’IRL.

Dans ce cas, il se peut que le loyer que vous versez ne corresponde plus au prix actuel du marché. C’est justement le cas si vous avez signé votre contrat de bail il y a plusieurs années déjà. Quoi qu’il en soit, il est toujours possible de déménager dans un autre logement afin de bénéficier d’une location moins chère.

En tout cas, les frais de déménagement peuvent engendrer une certaine somme.

Conseils pour obtenir une non-revalorisation

Qui ne tente rien n’a rien. Demander une non-revalorisation si vous êtes un bon locataire et que vous n’avez jamais eu des problèmes particuliers avec votre propriétaire est tout à fait possible. D’ailleurs, un bailleur n’aura pas du problème à revoir à la baisse le loyer d’un locataire qu’il souhaite garder à tout prix. Pour négocier avec le propriétaire, il est peut-être possible de faire cela durant la période de vacances locatives.

Pour cela, envoyez à votre propriétaire une lettre de demande de baisse de loyer. En cas de refus, le conseil est de demander des travaux de rénovation ou encore des travaux d’amélioration du bien immobilier que vous louez. C’est un moyen de profiter d’un meilleur logement pour le même prix.