Barbecue sur balcon ou terrasse : légal ?

Les beaux jours arrivent et en quelque temps les barbecues, les apéros entre amis sur la terrasse vont devenir de plus en plus fréquents. Rien de plus tentant que des brochettes de viandes et des saucisses grillées accompagnées de quelques bières pour faire face au soleil. Cependant, le barbecue est une activité réglementée alors n’allumez pas le feu barbecue trop tôt. Avant d’appeler vos amis et lancer la fête chez vous, découvrez ci-après les conditions pour allumer le barbecue sur sa terrasse ou son balcon dans les prochains jours.

Barbecue et troubles du voisinage

Griller un steak ou deux sur son balcon peut être très tentant lors d’un week-end tranquille chez soi. Attention pourtant à la fumée qui s’échappe de votre barbecue. Elle rend la viande meilleure certes, mais elle peut aussi être désagréable pour vos voisins. Pareillement, l’odeur du barbecue est considérée comme un trouble anormal du voisinage. À rappeler que les troubles anormaux du voisinage peuvent engendrer le paiement d’une amende, surtout si vous utilisez le barbecue régulièrement.

Outre les odeurs qui peuvent gêner vos voisins, l’utilisation de charbon de bois peut également apparaître comme une nuisance. Le charbon de bois donne un goût particulier aux grillades. Par ailleurs, les barbecues à charbon de bois sont moins chers que les autres modèles. Très salissant, l’usage du charbon peut laisser des traces sur les balcons et les terrasses. Cela pose souvent des problèmes lorsque vous vivez dans une résidence ou en copropriété. Assurez-vous toujours de nettoyer derrière vous après un bon barbecue.

 

À chaque habitation sa réglementation

Est-ce que vous vivez dans une maison indépendante ou dans un appartement en pleine ville ? Sachez que chaque habitation a une réglementation spécifique qu’il faut respecter. Si vous n’utilisez votre barbecue qu’une fois ou deux dans l’année, ceci ne devrait pas poser de problème majeur. Cependant, pour éviter les amendes, voire même l’expulsion de votre résidence, il est préférable de se référer aux règles applicables.

Faire un barbecue pour les habitants des maisons : un tour à la mairie

Si vous souhaitez installer un barbecue, il faudra disposer d’un jardin dans les alentours, quelques plantes sur balcon feront sûrement l’affaire. Même si vous être propriétaire de la maison, il se peut que l’usage soit subordonné à des heures et jours déterminés. Alors avant de préparer la marinade, rendez-vous auprès des autorités locales pour éviter les mauvaises surprises.
Dans certaines régions, les barbecues sont interdits lorsque les températures sont très élevées. N’oubliez pas que la chaleur des barbecues peut augmenter de quelques Celsius la température du thermomètre. De plus, la sécheresse de l’air augmente considérablement les risques d’incendie.
Pour les locataires de maison, veillez toujours à vous référer aux propriétaires ou à l’agence immobilière avant d’entamer un barbecue sur la terrasse ou le balcon.

Faire un barbecue pour les résidents en appartement

Pour les immeubles, c’est le règlement de la copropriété qui va prévoir les dispositions relatives aux barbecues en terrasse et en balcon. Ce règlement édicte les conditions pour faire les barbecues, tels que les horaires, les jours, les matériaux à utiliser ainsi que les questions de propreté. Si le règlement est silencieux, considérez que rien n’interdit les barbecues occasionnels uniquement.

 

Quel type de barbecue en copropriété ?

La construction d’un barbecue de plus de 5m carré nécessite une autorisation administrative de la commune ou un permis de construire. Il suffit de procéder à une déclaration auprès de la mairie. Dans la majorité des cas, les autorités locales n’interdisent pas l’installation d’un barbecue dans le jardin.
Les barbecues à charbon de bois sont soumis à des réglementations particulières dues à leur caractère très inflammable. Les barbecues électriques quant à eux ne sont pas soumis à de grandes restrictions, seules les odeurs et la fumée peuvent causer problème.
Un barbecue est toujours le bienvenu en période estivale. Néanmoins, assurez-vous de bien connaître la réglementation applicable afin de profiter de chaque instant.