Comment se déroule l’achat d’un château ?

Devenir châtelain, un objectif réalisable ?

Acheter un château fait figure de rêve inaccessible pour un certain nombre de Français. Beaucoup s’imaginent devoir dépenser de fortes sommes d’argent, chiffrées en millions d’euros, afin de pouvoir s’offrir une demeure de prestige, souvent située en campagne, ou du moins à l’écart des grandes villes. Cependant, en choisissant un manoir ou un château de dimensions modestes, il est possible d’acquérir une telle résidence pour un montant acceptable. Même s’il est rare de voir une annonce de château dans une agence immobilière, nous allons vous fournir nos conseils.

Les châteaux, un marché immobilier restreint mais dynamique

Comme il ne s’agit pas tout à fait de biens immobiliers comme les autres, on pourrait penser à tort qu’il est difficile de trouver des offres d’achat. Pourtant, des groupes de rang national tels que Mercure, ou encore des agences spécialisées, davantage locales, vous proposent de devenir le ou la propriétaire d’un château. Du fait de l’existence d’un panel national de 40 000 demeures de ce type, environ 500 d’entre elles sont vendues chaque année en France.

L’année 2020 a été marquée aussi bien par le confinement que par l’essor du désir d’espace chez les particuliers. Comme dans le cas des maisons spacieuses, les châteaux ont connu un regain d’intérêt : le nombre de ventes a progressé de 15% malgré les deux épisodes de “fermeture” du pays, selon le directeur du groupe Mercure. La situation particulière dans laquelle la France est plongée, combinée aux taux historiquement bas du crédit poussent des particuliers à investir, et à réaliser leur projet.

Quels prix prévoir pour l’achat d’un château ?

Afin de vous faire une idée plus précise des tarifs classiques en cours, vous pouvez consulter les offres de sites de réservation, par exemple dans la division dédiée du Figaro, ou bien auprès du Groupe Mercure.

Les biens les plus prestigieux dépassent aisément la barre des 3 à 5 millions d’euros, lorsqu’ils disposent de plus de 15 pièces ainsi que d’un jardin relativement vaste. D’autres, particulièrement remarquables, atteindront une valeur de plus de 10 à 20 millions d’euros, surtout s’ils sont situés dans une région touristique, près de Cannes ou le long de la Loire, à Blois par exemple.

Cependant, la majeure partie des châteaux restent limités à 2 millions d’euros, même s’ils possèdent un terrain et plus de dix chambres, et qu’ils sont localisés près d’une grande ville régionale telle que Bordeaux ou Toulouse. Les budgets plus limités ne sont pas en reste, car vous devez savoir que des dizaines de manoirs et châteaux sont accessibles pour moins de 600 000 euros. À ce prix, vous pouvez obtenir une belle demeure de campagne, de grandes bâtisses, voire des propriétés logées dans des vignobles.

Les informations essentielles avant d’acheter un château

Bien que devenir propriétaire d’un château puisse constituer un objectif concret, la majorité des Français préférerait y renoncer, citant des frais d’entretien trop élevés et des difficultés liées aux démarches administratives.

En effet, de nombreux travaux sont à réaliser, surtout si vous décidez d’acquérir un manoir de campagne ancien. D’après une expertise livrée dans un article des Échos, l’entretien d’un manoir de 400 mètres carrés, disposant d’un vaste jardin, reviendrait à près de 25 000 euros par an en moyenne.

Au-delà des contraintes d’un éventuel classement au titre des Monuments Historiques, qui peuvent réserver quelques surprises, c’est bien l’aspect financier qui reste le principal obstacle. La plupart du temps, les difficultés économiques surviennent après l’achat de la demeure en question. L’acquisition d’un château est ainsi réservée à une certaine clientèle, pas forcément richissime, mais passionnée et prête à s’investir personnellement dans des travaux parfois colossaux.