Comment consommer moins d’électricité ?

Tout plan d’action nécessite au préalable un état des lieux de la situation. Ceci commence par cerner les points où la consommation d’électricité est la plus élevée. Si vous possédez un compteur Linky, il vous en sera d’autant plus facile car il reporte la consommation en temps réel et par prise. Dans le cas contraire, il vous faudra consulter vos relevés et factures pour déterminer quelle est la consommation moyenne annuelle.

 

Attention aux appareils en veille et énergivores

A ne pas s’y méprendre, chaque appareil quel qu’il soit consomme bel et bien de l’électricité en mode veille. Cette consommation qualifiée souvent de “fantôme” alourdit la facture d’électricité. Pour pallier cette problématique, il est conseillé de débrancher l’ appareil non utilisé ou de le brancher sur une multiprise avec interrupteur. Certaines prises dites “intelligentes” détectent même les dispositifs en veille pour les couper automatiquement.

Dans le même sens, on peut cibler d’éventuels dispositifs plus énergivores que la moyenne. Un bon équipement doit se situer autour des classes énergie A ou B. N’hésitez pas à les remplacer, le retour sur investissement est très court étant donné les économies d’énergie envisagées. Enfin, une dernière astuce est de privilégier les appareils “tout-en-un” car l’expérience a démontré que leur consommation est plus faible que la somme des appareils auxquels ils se substituent.

 

Adoptez certaines pratiques éco-responsables

Il n’y a pas de limites lorsqu’il s’agit de faire preuve à la fois d’ingéniosité et d’économies d’énergies. Voici quelques astuces qui permettent d’optimiser la consommation d’électricité de votre foyer:

  • économisez de précieux KWH lors du lavage de votre linge en vous passant de sèche linge (très énergivore) et en lavant les vêtements à froid. 90% de la consommation d’électricité au lavage est due au chauffage de l’eau
  • optimisez l’utilisation de vos appareils de cuisine en couvrant les casseroles pour éviter les déperditions de chaleur et faire bouillir l’eau plus vite. Dans le même sens, l’utilisation du micro-onde ou de la plaque à induction consomme moins d’énergie que le four traditionnel ou la plaque en vitrocéramique
  • prenez soin de vos appareils produisant du froid. Ces derniers ne sont pas économes en énergie. Des joints abîmés par une utilisation trop intense augmentent les déperditions de chaleur et donc la consommation d’électricité.

Adoptez les bons gestes pour le chauffe-eau et le chauffage

Le chauffe-eau peut vite devenir un gouffre si l’on ne met pas au point quelques actions pour limiter sa consommation en électricité. Dans un premier temps, il est judicieux de le faire fonctionner pendant les heures dites creuses si le forfait le permet. Ensuite il est conseillé de ne pas trop monter la température (maximum 55°). Enfin, isoler l’arrivée et la sortie d’eau chaude permet de limiter les déperditions de chaleur.

Pour le chauffage, de manière générale, une bonne isolation ainsi qu’un usage modéré du chauffage de lors de vos absences (volets fermés, températures réglées à 19°C maximum) permet de réduire sa consommation sans faire de trous dans son portefeuille.