Déménagement : je ne reçois plus mon courrier

Vous venez de déménager. Vous avez fait le transfert de courrier à votre nouvelle adresse postale mais vous ne recevez toujours pas vos lettres et colis ? Rassurez-vous, il existe plusieurs solutions afin de régler votre souci. Contacter La Poste, saisir le médiateur de la consommation, consulter la DGCCRF… Cependant, vous devez procéder par étapes. Dans cet article, nous vous expliquons toutes les démarches à effectuer pas à pas.

 

Problème de courrier – étape 1 : contacter La Poste

Dépôt de réclamation et recours

Vous rencontrez des difficultés dans la réception de votre courrier et de vos colis. Afin de remédier à la situation, vous pouvez déposer une réclamation auprès de La Poste. Il suffit de remplir un formulaire de réclamation en ligne. Vous pouvez également contacter le service client par téléphone, par courriel, par courrier ou encore, vous déplacer en agence.

Si vous n’êtes pas satisfait de la réponse apportée par le service de réclamations de La Poste, vous pouvez demander un réexamen de votre dossier en faisant un recours auprès de ce même service. Vous pouvez le réaliser via les mêmes modes de transmission que la réclamation initiale. Cependant, nous vous conseillons d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR).

 

Saisine du médiateur

Si vous restez insatisfait à la suite de votre recours auprès de La Poste, ou en l’absence de réponse de sa part, vous pouvez saisir le médiateur de la consommation du groupe La Poste par internet (via un formulaire en ligne) ou par courrier. La durée de l’instruction est de trois mois à partir de la notification de la médiation.

 

Non réception de courrier – étape 2 : contacter la DGCCRF

Si la médiation n’a pas abouti, informez-vous sur vos droits auprès de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes). Tout d’abord, vous pouvez consulter leurs fiches pratiques.

Si vous ne trouvez pas les réponses à vos questions, vous pouvez contacter la DGCCRF directement via un formulaire de contact en ligne, par courriel, par téléphone, ou encore par courrier.

Vous pouvez également utiliser la plateforme en ligne SignalConso, un service proposé par la DGCCRF. Grâce à cette administration, vous bénéficiez de conseils adaptés à votre problème. Et vous obtenez des informations relatives aux démarches à entreprendre pour le résoudre. Enfin, vous êtes informé de vos droits en tant que consommateur.

 

Mauvaise distribution de courrier – étape 3 : signaler le problème à l’ARCEP

Parallèlement, vous pouvez en informer l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse). En effet, sur son site internet, vous pouvez signaler les dysfonctionnements rencontrés avec tout opérateur (postal, fixe, mobile et internet).

À noter : auprès de l’ARCEP, vous n’effectuez pas de procédure de réclamation mais simplement une alerte. Car cette autorité ne traite pas les litiges de façon individuelle. Cependant, grâce aux signalements recueillis, elle est en mesure d’évaluer les dysfonctionnements et de les faire remonter aux opérateurs concernés afin qu’ils améliorent leurs services et veillent à ce qu’ils ne se reproduisent plus à l’avenir.