Quel logement accepte les chèques vacances ?

Vous venez de recevoir un carnet de chèque-vacances et vous demandez comment l’utiliser ? Que vous soyez plutôt vacances d’hiver ou plutôt vacances d’été, il est toujours temps de préparer son évasion ! Loisir, trajet ou restaurant, vos chèques vacances vous accompagnent dans toutes vos envies. Et si vous avez prévu de passer un moment loin de la maison, vous serez sans doute ravie d’apprendre qu’ils peuvent également financer tout ou partie des frais de location de votre logement. Qui, quand, où et comment, on vous explique tout et tout de suite dans la suite de cet article.

 

Régler un logement par chèque-vacances

De très nombreux hébergements acceptent aujourd’hui d’être payés par chèque vacances. Le site de l’ANCV en compte plusieurs dizaines de milliers répartis sur toute la France. Gite, hôtel, camping, chambre chez l’habitant, trouvez votre logement rapidement et simplement grâce au : guide en ligne de l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances.

Dans tous les cas, pour accepter votre chèque-vacances, l’hébergeur doit nécessairement être conventionné auprès de l’ANCV. Dans ce dernier cas, un sigle ANCV est affiché sur le site ou à l’accueil de l’établissement. Et pour en être sûr, il vous suffit de consulter la liste des conventionnés produite par l’ANCV.

 

Vous recherchez des idées pour utiliser vos chèques vacances ?

Comme il en a précédemment été fait mention, les chèques vacances sont utilisables dans tous les établissements ayant signé une convention avec l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances. Il s’agit principalement des secteurs suivants :

  • des arts, de la culture et de la découverte
  • des loisirs sportifs
  • de la restauration
  • des hébergements

Ces secteurs comptent parmi leur rang de nombreuses activités, telles que :

  • sorties au cinéma, musée, parc d’attraction, concert
  • voyages en agence, trajets en train ou autre, traversées maritimes

Quelles sont les modalités d’utilisation du chèque-vacances ?

Les chèques-vacances sont utilisables dans toute la France, ainsi que pour les trajets à destination de pays membres de l’Union européenne. D’une valeur variable tournant généralement autour des 10 à 50 euros, les chèques vacances sont valables 2 ans et échangeables en fin de validité. Ils se présentent sous deux formes :

  • carnet de chèque (utilisable par voie matérialisée)
  • chèque-vacances Connect (utilisable par internet et application mobile)

Certaines enseignes acceptent ces deux modalités de règlement, d’autres seulement une des deux. Il convient donc de vous renseigner en amont en fonction du type de chèque-vacances dont vous disposez, ou de l’enseigne dans laquelle vous envisagez de l’utiliser.

Bon à savoir : saviez-vous que les excédents de gestion de vos chèques-Vacances sont réinvestis dans des actions sociales ?

 

La petite histoire du chèque-vacances

Le chèque-vacances est une invention des pouvoirs publics, remontant à l’année 1982. Au cœur des problématiques politiques de l’époque : l’inégalité d’accès aux loisirs et aux vacances. Pour y remédier, un ministère du Temps libre français imagine une aide personnalisée pour les travailleurs, et notamment les plus fragilisés.

Pour se faire, est créé un établissement public dénommé l’ANCV-Agence Nationales pour les Chèques-Vacances- auquel est confiée la mission de service public de favoriser les départs en vacances des salariés. Près de 30 ans plus tard, et quand bien le ministère des Temps libre n’est plus, l’ANCV est toujours on ne peut plus active dans la poursuite de ses objectifs.