Trouver un logement en étant intermittent

Trouver un logement se révèle souvent difficile pour les intermittents du spectacle. En l’absence d’un CDI attestant de revenus fixes, un propriétaire peut se montrer réticent à louer son bien. Si un salarié en CDD essuie de nombreux refus dans sa recherche locative, c’est encore plus vrai pour un intermittent dont les ressources sont conditionnées à des contrats de courte durée, avec de fortes variations dans une même année. Comment parvenir à vous loger ? Voici nos conseils pour obtenir la confiance d’un bailleur et l’appartement qui vous convient.

Comment étoffer votre dossier de location

Le statut d’intermittent du spectacle est peu rassurant pour un bailleur, en raison de ses revenus aléatoires. Aussi, pour convaincre un propriétaire, vous devez présenter un dossier locatif le plus complet possible. Plusieurs pièces peuvent être demandées par les propriétaires, comme un avis d’imposition, des justificatifs de revenus, les indemnités versées par Pôle Emploi le cas échéant, vos précédentes quittances de loyer. Votre dossier doit attester votre capacité financière à verser un loyer mensuel. Ne lésinez pas sur la quantité de justificatifs prouvant que vos revenus sont suffisants. La constitution du dossier de location est une étape décisive pour réussir à vous loger, nous vous recommandons donc d’être consciencieux. Démontrez votre sérieux en tant que locataire, en ajoutant par exemple une lettre de motivation.

L’importance du garant quand on est intermittent

Louer un logement est parfois un parcours du combattant, surtout pour un travailleur jugé précaire par les bailleurs. Afin de présenter au loueur toutes les garanties de sécurité, une personne doit se porter caution pour vous. Il est important de trouver un garant qui répond aux critères de solvabilité. Celui-ci vous permettra de rassurer le propriétaire sur le bon versement du loyer, même en cas de difficulté financière de votre part. Vous pouvez demander à une personne de votre entourage ou opter pour une caution solidaire. Dans tous les cas, nous vous conseillons de rechercher une habitation dont le loyer n’excède pas vos capacités financières, même si vous avez un excellent garant. Celui-ci sert essentiellement à appuyer votre demande locative.

Soyez inventif dans votre recherche de logement

Pour obtenir un habitat, montrez-vous inventif. Nous vous invitons à tester de nouvelles techniques de recherche. Appuyez-vous sur les médias sociaux : en activant votre réseau, vous pouvez décrocher des opportunités intéressantes grâce à vos contacts. Notre conseil : télécharger des applications Smartphone pour dénicher un appartement. Il en existent plusieurs, qui mettent en relation des particuliers en recherche de logement et des propriétaires. Vous pouvez peaufiner votre profil locatif et recevez une notification quand un appartement, un studio ou une maison répond à vos critères. Enfin, vous pouvez vous tourner vers la colocation. Des soirées spéciales colocation existent, qui vous mettront en relation avec des personnes recherchant un colocataire. Cette prise de contact directe peut vous faire gagner du temps.

Bien que votre profil locatif soit hors des standards attendus, il est possible de trouver un appartement en étant intermittent. Constituez un bon dossier de location soutenu par un garant fiable et multipliez les techniques de recherche. En appliquant nos conseils, vous mettez de votre côté toutes les chances de convaincre un propriétaire de vous louer son bien. En revanche, même si votre recherche est urgente, soyez attentif aux éventuelles arnaques