Le marché immobilier à Nîmes

Nîmes est une agglomération très particulière, car elle dispose d’une richesse patrimoniale particulièrement importante sur le plan architectural. De plus, l’agglomération connaît une croissance démographique très importante depuis plusieurs années. En prenant en considération ces différents éléments, il n’est pas étonnant que le prix de l’immobilier est connu une augmentation comprise entre 5 et 10 %.

Dès le début de l’année 2020, Nîmes disposait d’un marché immobilier particulièrement dynamique avec la présence et la réalisation de nombreuses ventes immobilières. Malgré une période plus calme liée au premier confinement de l’année 2020, l’activité a repris rapidement à partir du mois de mai.

Même les spécialistes immobiliers du secteur de Nîmes ont été surpris par cette dynamique rarement observée par le passé. Les acheteurs étaient en effet au rendez-vous et dès qu’un nouveau mandat était directement rentré en agence, les visites ne se sont pas faites attendre, aboutissant sur une vente rapide avec un prix défini par le mandat.

L’évolution des prix dans le secteur immobilier à Nîmes

Avant la crise sanitaire, le prix de l’immobilier à Nîmes connaissait une hausse progressive. Malgré le contexte sanitaire particulier, il n’y a absolument pas eu de répercussion particulière. Que ce soit la vente de bureau ou d’habitation, la demande reste toujours aussi forte avec un processus des prix suivant la même courbe. Résultat, le prix de certains biens immobiliers reste majoré, sans pour autant entrer dans une surévaluation. Ce qui frappe avant tout le marché de l’immobilier dans le secteur de Nice, c’est la rapidité des ventes face aux intérêts des acheteurs.

Concernant le secteur de la location, la demande reste également très forte et l’agglomération offre des rentabilités particulièrement intéressantes dans ses différents quartiers. C’est pourquoi de nombreux investisseurs n’hésitent pas à porter leur dévolu sur Nîmes, car le prix d’acquisition reste particulièrement attractif par rapport aux loyers pratiqués.

Sans surprise, les biens immobiliers à la vente ou à la location disposant d’un extérieur bénéficient d’un intérêt beaucoup plus important. En effet, ce n’est pas en soi un nouveau critère, mais désormais il occupe une place prépondérante pour les acquéreurs. Par exemple, une maison avec jardin se vendra beaucoup plus chère et de manière beaucoup plus rapide par rapport à une maison sans extérieur. Le constat est également identique avec un appartement disposant d’un petit balcon par rapport un autre bien sans extérieur.

Les perspectives d’évolution du marché immobilier nîmois

L’intérêt du marché immobilier à Nîmes n’est pas près de s’estomper, d’autant plus que la mairie a entrepris un grand travail de rénovation dans de nombreux quartiers. De plus, les complexes universitaires ont poursuivi leur développement afin d’attirer toujours autant les étudiants. Ce n’est donc pas non plus un hasard si la croissance de la ville est toujours en pleine mouvance avec le mélange d’une population de retraités et d’étudiants.

Le climat n’y est pas non plus étranger, car Nîmes est une ville dans laquelle il fait bon vivre. Avec ses nombreux atouts, l’agglomération reste particulièrement attractive avec un mélange subtil d’un climat favorable, une disponibilité permanente de tous les services et d’une agglomération qui n’est pas pour autant surdimensionnée.

Avec ses nombreux arguments, le marché de l’immobilier à Nîmes dispose d’un ensemble de critères favorables afin de poursuivre son évolution.

Sans surprise, il existe toujours certaines disparités en fonction des quartiers. Parmi les zones les plus dynamiques afin de réaliser un investissement, vous pouvez porter vous votre dévolu sur le quartier de l’Écusson, Gambetta ou Richelieu.