Comment choisir son assurance habitation ?

Locataire, propriétaire, la date de votre emménagement approche et une question alors légitime se pose : quelle assurance habitation choisir ? Cette démarche de protection de votre logement est-elle obligatoire ? Si oui, dans quels cas l’est-elle ? Quelle formule choisir ? Découvrez ici toutes les réponses pour ne plus choisir votre assurance habitation au hasard lors de votre transaction immobilière.

Une assurance habitation, qu’est-ce que c’est ?

Souscrire un contrat d’assurance habitation auprès d’une compagnie d’assurance permet de protéger votre logement occupé ou vacant en cas de sinistre. Vous serez alors indemnisé en fonction du niveau de garantie choisi. Au-delà de couvrir les dommages causés à vos biens, l’assurance habitation offre également une protection en matière de responsabilité civile.

L’assurance habitation est-elle obligatoire pour un locataire ?

Si vous êtes locataire d’un logement meublé ou non, vous devez souscrire à une assurance habitation. Cette dernière est donc obligatoire et seul le choix de la compagnie d’assurance est libre. D’ailleurs, l’attestation d’assurance vous sera demandée par votre bailleur lors de la signature du bail. Ainsi assuré, le locataire sera couvert en cas de dommage causé au logement ou à un tiers.

Cependant, en cas de défaut d’assurance, le propriétaire se verra dans l’obligation de résilier votre bail de location. Une couverture minimale contre les risques locatifs est requise. Elle doit comprendre la responsabilité civile et une couverture en cas de dégât des eaux, d’explosion ou d’incendie.

Bien sûr si le locataire le souhaite, il peut souscrire à un niveau de garantie plus élevé, mais ce choix demeure libre.

L’assurance habitation est-elle obligatoire pour un propriétaire ?

Que vous soyez propriétaire bailleur ou occupant souscrire à une assurance habitation n’est certes pas obligatoire, mais fortement conseillé. Elle vous permet de vous prémunir contre d’éventuels dommages causés à votre logement.

Vous pouvez ainsi souscrire à une assurance habitation en tant qu’occupant, ou en tant que bailleur pour venir compléter la couverture de votre locataire. Souscrire à une assurance habitation vous évitera d’assumer les frais en cas d’incidents.

À noter que cette souscription prend un caractère obligatoire si votre logement appartient à une copropriété.

Comment choisir votre assurance habitation ?

Plusieurs critères vont venir influencer votre choix en matière d’assurance habitation. Si le prix est bien sûr un critère essentiel, il ne doit pas vous faire oublier le niveau de couverture en cas de sinistre, les franchises, les exclusions et la qualité du service client. Votre choix dépend également de vos besoins, de votre logement et de votre profil. Il n’y a pas de bon choix, mais un choix adapté à votre situation.

Ainsi, un bailleur optera pour une couverture comprenant par exemple la garantie des risques locatifs. Un jeune salarié lui se tournera vers un contrat réservé aux jeunes actifs. Tout dépend donc de votre situation. Si vous souhaitez une extension de garantie en cas de dommage causé aux voisins, la couverture minimale est insuffisante. Vous devrez souscrire à une garantie spécifique.

Rappelons que la formule de base ne couvre que les dégâts causés au logement en cas d’incendie, de dégât des eaux ou d’explosion et comprend une partie responsabilité civile. Si vous souhaitez vous prémunir des vols, vous devrez ajouter une option à votre contrat. Ainsi diverses options supplémentaires existent et élargissent la couverture de votre assurance comme les garanties équipements, objets de valeur, catastrophe naturelle, tempête ou encore assistance habitation.

Attention à vérifier le niveau de franchise soit le montant à votre charge en cas de sinistre. Cette dernière peut être relative ou absolue et doit bien être spécifiée dans les conditions contractuelles.