Evolution du marché immobilier à Fécamp en 2021

Nichée dans la vallée de Valmont, la ville de Fécamp invite à l’évasion et au dépaysement. Elle attire les touristes, saisis par la beauté des falaises de la côte d’Albâtre. Parmi eux, certains rêvent de s’y installer définitivement et les agences immobilières n’ont jamais eu à souffrir du manque d’acquéreurs. Mais la crise sanitaire a impacté tous les secteurs économiques. Dans ce contexte, quelle est l’évolution du marché immobilier à Fécamp en 2021  ?

La ville de Fécamp n’a pas souffert de la crise sanitaire

Les prix de l’immobilier en Seine-Maritime ont augmenté de près de 15 % depuis le début de la pandémie. Cette envolée a surtout profité aux villes en bord de mer. Le contexte n’a pas freiné l’immobilier. Bien au contraire, le désir d’un cadre de vie plus agréable ne s’est fait que plus pressant avec les obligations sanitaires. À Fécamp, les prix restent raisonnables et donc attractifs, oscillants entre 1 600 et 2 000 euros du mètre carré.

Les Parisiens représentent la majorité des investisseurs. À 2 h 30 de voiture, Fécamp sait les séduire. Loin de l’agitation de la capitale, la beauté normande apaise. Une vraie bouffée d’air frais : campagne, plages et falaises attirent les amoureux de la nature. L’authenticité des lieux vient parfaire un portrait déjà flatteur. Ville chargée d’histoire, Fécamp est l’ancienne capitale du Duché de Normandie.

Un marché tendu, des demandes supérieures aux offres

Des demandes de biens plus variés

Les Franciliens cherchent désormais « une seconde résidence principale » et privilégient les maisons à vendre à Fécamp. Ils s’offrent un espace de vie plus spacieux. De nouveaux acquéreurs sont également apparus sur le marché. L’immobilier reste en effet une valeur sûre. De quoi rassurer en cette période exceptionnelle.

Ainsi, des investisseurs aux budgets plus modestes ont préféré se tourner vers des appartements à petits prix. D’autres ont choisi l’exotisme des maisons typiques de pêcheurs. Tous recherchent un quotidien moins stressant, plus axé sur les valeurs familiales.

Des biens plus rares et une flambée des prix

Le contexte sanitaire a créé de nouveaux besoins. S’en est suivie une période de spéculation : la demande de biens immobiliers était disproportionnée par rapport aux offres existantes. Des logements idéalement situés en bord de mer à Fécamp se sont vendus à plus de 3 500 euros le m², un prix inhabituel pour le marché immobilier local.

Cet effet tend à s’atténuer, car les taux d’intérêt des emprunts ont cessé de diminuer. Ils restent très avantageux, mais la solvabilité des acheteurs s’est stabilisée. Pourtant, il semble que des changements s’installent dans la durée. Les envies de verdure décuplées pendant le confinement ont inscrit une nouvelle tendance immobilière : les habitants des grandes villes proches (comme Le Havre) investissent dans des maisons et appartements à Fécamp.

Un marché immobilier attractif avec des quartiers recherchés

La ville de Fécamp est en pleine mutation économique. Le projet d’un parc éolien en mer, initié en 2007, créera des centaines d’emplois pour les 25 années à venir. Fécamp devient le premier parc éolien offshore normand produisant de l’énergie électrique.

La ville a par ailleurs engagé des travaux de rénovation pour agrandir les zones piétonnes du centre-ville et du quartier Ramponneau. Services et commerces de proximité contribuent au dynamisme de ces lieux. Le quartier le plus recherché reste bien sûr celui de la plage. Il est très apprécié des investisseurs, car l’immobilier locatif y est florissant en toutes saisons.

Au cours des derniers mois, l’évolution du marché immobilier à Fécamp est à la hausse. Elle confirme la tendance des prix de l’immobilier en 2021 sur le département de la Seine-Maritime ainsi que l’appétence accrue des acheteurs pour les maisons individuelles. La demande se stabilise avec des profils d’acquéreurs plus pérennes.