Louer un logement en étant entrepreneur

Depuis toujours, être indépendant présente des avantages certains, mais aussi certains inconvénients, notamment au moment de chercher un logement à louer. Mais, plutôt que de se décourager, faisons le point sur les réalités et les possibilités de devenir locataire.

Louer un logement en étant entrepreneur: en quoi est-ce difficile?

Il est de coutume d’entendre que les propriétaires ne recherchent que des profils de type CDI ou fonctionnaire pour accepter un dossier de location.
Dans l’absolu, la plupart d’entre eux sont effectivement rassurés par la présentation de revenus stables propres à garantir le paiement régulier du loyer. Dans la réalité, il faut savoir que de nos jours 55 à 60% de la population ne peut satisfaire à ces conditions jugées idéales.
Il apparaît donc que des solutions existent, et qu’une certaine souplesse est généralement de mise pourvu que les choses soient bien faites. Chaque situation étant particulière, il n’est pas forcément plus difficile pour un indépendant d’accéder à location que s’il était par exemple en CDD.

Le dossier à monter pour se donner toutes les chances

Bien qu’il arrive que certaines agences et certains propriétaires fassent part d’exigences supplémentaires, pas toujours justifiées d’ailleurs, ce dossier est en réalité légalement encadré. Comme indépendant, notamment si vous êtes auto-entrepreneur, il n’est pas difficile de constituer un dossier complet, surtout si votre entreprise génère des revenus réguliers depuis suffisamment de temps.
Voici la liste de ces documents légaux :

  • La copie d’une pièce d’identité valide
  • Une copie du dernier avis d’imposition
  • Un justificatif de domicile : titrée de propriété, avis de taxe foncière, quittance de loyer ou encore attestation sur l’honneur d’une personne vous ayant hébergé
  • Deux derniers bilans, attestation de ressource, ou encore attestation URSSAF pour les deux derniers trimestres, ou tout document attestant de revenus suffisamment réguliers
  • Attestation professionnelle : Certificat d’inscription INSEE, extrait de Kbis ou autre document mentionnant officiellement la création de votre entreprise.

Le cas échéant, produisez tout document attestant du versement régulier d’une pension ou d’une allocation.

Passer par une agence ou par un particulier ?

Une fois que votre dossier est complet, vous pouvez commencer à prospecter. Il y a des avantages et des inconvénients à passer par des agences ou un particulier.
Si vous souhaitez vous tourner vers une agence, cela reste l’idéal, car vous éviterez de potentielles arnaques tout en recevant une aide et un accompagnement précieux. Le meilleur moyen pour être fixé est de présenter votre dossier complet directement auprès d’un membre de l’agence.

Si le dossier ne convient pas à au moins une partie de leur clientèle, en fonction de leur politique, vous serez au moins fixé ! Et si une agence vous fait confiance dès le début, vous pouvez supposer qu’elle défendra votre dossier en bonne connaissance de cause.

Si vous souhaitez passer par un particulier, soit par souci économique soit parce que vous avez repéré un bien particulièrement convenable, le mieux est d’évoquer un dossier solide lors de la prise de contact. Durant le premier rendez-vous, défendez votre dossier complet en pointant les points positifs de votre situation.

Connaître l’essentiel sur les garants et la caution

C’est le deuxième point crucial lors de la recherche d’une location : fournir un garant susceptible de se porter caution. L’idéal est bien entendu de disposer d’un garant dans son cercle familial ou amical, avec de bons revenus et qui accepte ce rôle.

Si cela n’est pas possible, ne vous découragez pas. Il reste les alternatives telles que la caution solidaire, si vous remplissez certaines conditions, ou la caution bancaire qui est appréciée des propriétaires (bien que votre banque se fie à votre situation pour ce faire : avoir été en accession à la propriété, solvable avec une plus-value placée est un gros plus par exemple).

Il existe enfin des entreprises spécialisées dans la garantie logement pour indépendants, contre prélèvement d’une petite commission sur le loyer.