Quel est le prix d’une assurance habitation ?

Une assurance habitation est indispensable à toute résidence principale ou secondaire, que l’on soit propriétaire ou locataire. Si l’on ne l’a pas toujours en tête au moment d’évaluer son budget, il convient pourtant d’y faire attention : son prix peut en effet varier du simple au triple suivant l’organisme auprès duquel on choisit de la souscrire. N’hésitez pas à consulter notre article concernant les assurances obligatoires pour un propriétaire.

Quelle est la méthode de calcul du prix d’une assurance habitation ?

Le calcul du prix d’une assurance habitation dépend d’une multitude critères. Parmi les plus important figurent notamment le détail des prestations couvertes, la région ou même plus précisément encore la ville dans laquelle se trouve le bien qui sera assuré, mais aussi la surface de la maison ou de l’appartement, le type de biens et ses caractéristiques (par exemple, suivant l’assureur, un rez-de-chaussée sur rue n’aura pas le même tarif qu’un 3ème étage sur cour) ou encore la valeur des biens présents dans le logement.

Les obligations diffèrent selon que l’on soit propriétaire ou locataire du logement que l’on souhaite faire assurer. Cependant, en tant que locataire, la loi oblige à être couvert contre différents cas de figures, et notamment contre les dégâts des eaux, les incendies, les explosions (notamment celles liées à une fuite de gaz par exemple), les risques de catastrophe naturelle, etc.

Si jamais le locataire ne peut pas justifier d’un contrat d’assurance le couvrant contre tous ces risques, alors le propriétaire est en droit de mettre fin au bail de location. Cependant, le prix d’une assurance habitation est toujours largement plus élevé pour un propriétaire que pour un locataire, les risques couverts étant plus structurels dans le cas d’un propriétaire.

Quels étaient les prix moyens d’une assurance habitation en 2020 ?

Tous les ans, les comparateurs d’assurance en ligne se chargent de publier des baromètres des prix d’assurance habitation. Ceux-ci, exprimés en base annuelle, portent sur les contrats couvrant les risques minimaux, à savoir dégâts des eaux, catastrophe naturelle, explosions ou incendies. Il est très intéressant de noter qu’à prestations couvertes égales, les tarifs sont bien différents d’une région à l’autre.
Ainsi, en 2020, pour une maison de type T5, c’est la Corse qui remportait la palme du prix moyen le plus élevé pour un contrat d’assurance habitation. Celui-ci s’élevait à 435 euros, contre 245 pour la Bretagne, qui n’est autre que la région la plus attractive pour ce type de dépenses. L’Ile de France se classe au milieu de ce classement avec un tarif annuel moyen de 280 euros. Parmi les régions au coût le plus élevé, on peut aussi citer la Provence (plus de 300 euros) ou la Bourgogne, qui s’approche des 400 euros, ainsi qu’une location immobilière à Lyon (Auvergne-Rhône-Alpes).

Les prix sont moins élevés pour un appartement – suivant la région, ls dépenses annuelles moyennes d’assurance habitation vont de 160 à 370 euros. Le plus simple pour payer le prix juste est de faire très attention aux différentes options présentes dans les contrats, ainsi qu’au montant des franchises qui peuvent avoir une influence non négligeable sur le prix final.

Evolution du prix des assurances habitation : à quoi peut-on s’attendre en 2021 ?

Traditionnellement, le mouvement est plutôt à la hausse en ce qui concerne le niveau général du prix des assurances habitation. Celui-ci évolue ainsi en fonction de l’inflation, mais aussi d’évènements extérieurs. Pour 2021, le réchauffement climatique qui induit des risques plus importants pour les habitations ainsi que le coût du confinement de 2020 pour les assureurs devrait entraîner un renchérissement du coût des assurances habitation de l’ordre de 2 à 3%.
Cependant, il existe une vraie volonté politique de limiter ces hausses perpétuelles – à suivre si 2021 sera ou non l’année d’un gel des primes.