Le marché immobilier à Annemasse

Dans le secteur d’Annemasse, il faut savoir que le marché immobilier dispose d’une dynamique assez comparable à celui de la région Île-de-France. La proximité de la Suisse n’y est pas étrangère, bien au contraire. Il faut dire que le SMIC chez les Helvètes s’établit à 3800 €. De ce fait, de nombreux acquéreurs disposent d’un pouvoir d’achat conséquent, ce qui implique une très grande concurrence et des prix qui ne cessent de grimper.

Pourtant, la ville de 35 000 habitants n’a pas toujours connu ce dynamisme. Mais avec l’ouverture d’une ligne ferroviaire et d’un service du CEVA, il est alors possible de rallier Genève depuis Annemasse en seulement 15 minutes. Ce développement du transport à entraîner un dynamisme particulièrement important sur l’ensemble du marché immobilier. Résultat, la population a grossi de 32 % en seulement 20 ans et la part des frontaliers a connu une hausse de 17 points.

Une tension immobilière palpable

Face à l’attractivité de la ville d’Annemasse, les habitants connaissent de nombreuses difficultés pour acheter un bien dans le secteur. En effet, le rythme démographique dynamique reste supérieur à la construction neuve. Cette année 2021 n’est absolument pas inversée la tendance, bien au contraire du fait des nombreux confinements et autres restrictions sanitaires. Voilà pourquoi le prix au mètre carré à Annemasse s’établit aux alentours de 3459 €.

Parmi les autres tendances, la proximité de la gare de l’agglomération devient un véritable critère de recherche pour de nombreux acquéreurs. D’autant plus que la zone se situe à proximité de la nouvelle voie verte afin de relier Genève en utilisant simplement le vélo comme moyen de transport. D’ailleurs, l’attractivité ferroviaire par le Léman Express est un phénomène qui s’observe sur l’ensemble du Genevois.

Face à l’attractivité du quartier de la gare et la raréfaction des terrains de construction à Annemasse, le prix du foncier grimpe inexorablement. Pour un logement neuf à proximité du quartier de la gare, il faudra un budget pouvant atteindre 5000 € du mètre carré pour un appartement neuf.

Le dynamisme de l’immobilier ancien à Annemasse

Concernant le marché de l’ancien, il demeure particulièrement fluide et il ne faut que quelques jours pour conclure une transaction immobilière. Pour l’acquisition d’un studio, le prix moyen se situe aux alentours de 110 000 €. Pour un appartement de type T2, il faudra prévoir un budget de 160 000 €. Le prix grimpe à 200 000 € pour l’acquisition d’un appartement de type T3.

Il est à noter qu’il existe certaines disparités sur les prix en fonction de la surface du logement, mais également par rapport à leur emplacement géographique. C’est pourquoi des appartements T4 se négocient dans une fourchette de prix démarrant à 280 000 € et atteignant parfois les 400 000 €.

Mais pour une transaction immobilière à Annemasse, le prix d’un T3 ne descendra pas en dessous de 230 000 €. Cette gamme de prix reste similaire dans les autres quartiers attractifs comme le quartier Vernand, Beulet-Ile de France et Romagny.

Il faut également savoir que les communes voisines bénéficient également d’une très grande attractivité et affichent également un prix moyen au mètre carré qui ne cesse de grimper. C’est le cas avec la ville de Gaillard, Ambilly ou Vétraz Monthoux avec une fourchette de prix comprise entre 3600 € et 4200 €.